Pourquoi est-ce si compliqué d’appliquer une stratégie d’investissement en bourse?

 

Si vous investissez en bourse et que vous vous êtes donné pour objectif de respecter votre stratégie en bourse à la lettre, vous n’êtes pas encore au bout de vos peines ! Et oui, avoir un plan, ou une stratégie, c’est bien, la suivre à la lettre, c’est mieux, mais ça n’est pas si simple. Pourquoi ? Comment s’améliorer pour y parvenir? C’est ce que nous allons aborder dans cet article

Bonne lecture !

Le point de départ : avoir une stratégie

Investir en bourse sans stratégie revient un peu à vouloir jeter son argent par la fenêtre. C’est donc le point de départ. Mais nombreux sont les investisseurs qui n’arrivent pas à gagner en bourse en ayant pourtant une stratégie rentable. La raison ? Ils n’arrivent pas à appliquer leur stratégie, ou plutôt ils n’arrivent pas TOUT LE TEMPS à appliquer leur stratégie d’investissement en bourse.

On pourrait très facilement faire le parallèle avec les régimes ! Quand on s’astreint à un régime alimentaire, il faut être capable de tenir dans le temps en évitant les gros écarts pour avoir des résultats. Si le régime est trop restrictif, on finit forcément par craquer et perdre tous les bénéfices accumulés après tant d’efforts. Comment par exemple ne pas craquer en ces périodes de chasse aux œufs ?

Trêve de digression…

Appliquer une stratégie durant les phases de hausse

Dans les phases de hausse des marchés, tous les voyants sont au vert, le portefeuille évolue dans la bonne direction et normalement, comme dirait Nicolas, « tout va bien » ! Pourtant il y a un mais. Si vous détenez par exemple en portefeuille une valeur qui est à plus de 100 % de plus value, un seuil psychologique important, vous allez être tenté de vendre dès que le marché va commencer à éternuer, par peur de reperdre tout ce que vous avez gagné. Est-ce pertinent ? Dans certains cas oui, mais dans d’autres, non ! Tout dépend de ce que votre stratégie prévoit car c’est votre stratégie qui doit vous guider et non votre envie de vendre du moment.

Le bon moment pour vendre ne sera jamais le plus haut, ou rarement, il faut l’accepter.

La difficulté est de se dire que votre stratégie ne sera jamais optimale par tous temps. Vous devez pourtant l’accepter au risque de naviguer à vue !

Appliquer une stratégie durant les phases de baisse

Quand les marchés partent vers le sud, les choses ont tendance à se compliquer. L’idée n’est plus de prendre vos plus-values mais de limiter vos pertes ! La recette miracle ? Il n’y en a pas, car personne ne sait si la baisse va durer ou pas. Mais votre stratégie, si elle est bien construite doit intégrer ce genre de périodes. Dans ce genre de situation, vous aurez beau vous dire « j’ai confiance en ma stratégie, je ne bouge pas… » vous serez indéniablement exposé à tout un tas d’ éléments extérieurs qui ne feront rien d’autre que vous influencer. Le doute s’installe, vous passez alors au stade suivant qui est de rechercher des infos pour vous « rassurer ». Mais au final, ces recherches ne feront que vous inciter à solder vos positions, même si votre stratégie vous dit de conserver !

Comme lors des phases de hausse finalement, difficile de rester serein et concentré sur votre stratégie en phase de baisse.

Si votre stratégie est axée par exemple sur du « buy and hold », il peut être compliqué de voir voter portefeuille fondre temporairement de 30 ou 40 % sans sourciller.

Appliquer une stratégie dans les phases de plat

Il s’agit peut être des périodes les plus difficiles à gérer. Le portefeuille gratte quelques points, puis rebaisse d’autant quelques mois plus tard. Quand il ne se passe rien sur le portefeuille, cela génère forcément de l ‘impatience. L’impatience est l’ennemi numéro de l’investisseur en bourse. Vous avez beau avoir lu et relu que la bourse est une histoire de long terme et qu’il ne faut pas s’inquiéter s’il ne se passe rien pendant quelques mois…c’est plus fort que vous ! Vous avez envie de faire quelque chose pour que ça bouge et c’est là que vous sortez des rails. Quand le marché n’a pas de direction, il vaut mieux ne rien faire et attendre qu’ils se décide à en prendre une. Et s’il part dans le bon sens, alors il faut y aller, mais pas avant.

L’objectif étant de dégager des plus values sur le long terme, il vaut donc mieux temporairement ne rien gagner que de perdre de l’argent.

Que faire pour essayer corriger le tir?

Il n’y a pas 50 solutions, il faut noter tout ce que vous faites. Vous devez garder des traces de vos décisions et de ce qui les a motivées. Si vous décidez de vendre et de couper vos gains, notez-le quelque part. Pourquoi ce choix ? Que prévoyait ma stratégie ? Quels bénéfices en ai-je tiré ? Par exemple, en présentant cela sous forme de tableau.

Titre

Décision

Pourquoi ?

Respect stratégie ?

Stratégie ?

Bénéfice décision ?

A

Vendre

Info dans un forum

NON

Conserver

Aucun (le titre a pris % de plus)

B

Acheter

conseil

NON

Ne rien faire

Aucun (faux départ)

C

Acheter

stratégie

OUI

Acheter

Aucun (petite perte)

D

Vendre

stratégie

OUI

vendre

+25 % sur ce titre

E

Vendre

Conflit géopolitique

NON

Conserver

Aucun( le titre n’a pas dévissé)

Pourquoi faire tout cela ?

En fin d’année, lorsque vous allez faire le bilan, vous devriez vous rendre compte de l’impact de vos décisions prises sous l’effet des émotions. Bien sûr, il y aura du bon et du mauvais des deux cotés. Votre bilan comportera des décisions à l’instinct qui s’avéreront prolifiques et des décisions en total respect de votre stratégie qui de donneront rien.

Comparez votre bilan au portefeuille virtuel qui respecte à 100 % votre stratégie. Conclusions ?

La question à se poser au final est : Au vu des résultats, est-ce que je n’aurais pas pu éviter de me faire tous ces nœuds au cerveau en me contentant simplement de respecter ma stratégie ?

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, appliquer une stratégie par tous les temps sachant qu’il y aura forcément des bas n’est pas évident. C’est pourtant le meilleur moyen pour éviter de se disperser et rester efficace sur le long terme. Mais nous avons tous des moments de faiblesse qui nous poussent à ne pas agir comme prévu. C’est tout à fait normal. C’est d’ailleurs ce qui fait la différence entre les traders rentables, capables de tenir leur plan dans toutes les situations et les autres (les 80-90%).

Trader ou pas, à partir du moment où vous investissez en bourse, vous devez avoir un plan . Il peut être très simple, c’est encore mieux. Dans tous les cas il faut s’y tenir. Et si c’est difficile, vous devez trouver un moyen de mettre en évidence vos biais pour identifier les éléments qui déclenchent vos écarts. L’objectif final n’est pas d’avoir raison dans 100 % des cas, mais de vous en sortir et de dégager une performance honorable sans avoir à vous torturer l’esprit.

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous voulez tester la stratégie Mensuelle ? Inscrivez-vous !

A bientôt

Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 ⁄ 4 =