Performance Mensuelle de la Stratégie

Sur cette page, vous trouverez un suivi de la performance mensuelle et annuelle de la stratégie que j’utilise sur mon PEA depuis 2015. J’ai testé la stratégie sur  25 ans, d’où le recul affiché.

historique portefeuille pea rentier

                                       cliquez sur l’image pour zoomer

Vous voulez tester la stratégie Mensuelle du blog ? Inscrivez-vous !

14 réflexions sur « Performance Mensuelle de la Stratégie »

  1. Impressionnant! c’est bien de voir le recul sur autant d’années et surtout d’afficher le détail, les bons mois et les mauvais! On ne voit pas ça partout…
    je m’inscris et j’essaie

    1. Merci Luc pour ton commentaire. Et oui! les mauvais mois ça fait partie du jeu! En moyenne comme tu peux le voir, 2/3 de bons et 1/3 de mois négatifs même si ça ne veut pas dire grand chose.
      Le plus important étant que la performance des mois positifs compense la contre performance des mois en perte. C’est largement le cas ici sur les 23 ans…
      Effectivement il me semble essentiel d’être transparent et d’afficher les résultats de la Stratégie Mensuelle.
      Bienvenue parmi les abonnés et testeurs!

  2. Merci Guy!
    Tout à fait! il y a de quoi faire avec un PEA en étant un minimum patient.
    La multiplication des ordres et les frais qui en découlent sont loin d’être anodins!
    L’idée, c’est de passer peu de temps à gérer ses investissements, donc peu d’ordres mais avoir un rendement
    correct sur le long terme.
    Au plaisir

  3. Bonjour Laurent, pourquoi ne pas jouer du BX4 éligible au PEA en période de baisse (de mémoire il y a d’autres trackers baissiers éligibles).
    Tu profiterais aussi des baisses 😉

    1. Bonjour Julien,
      merci pour ton commentaire.
      Je n’utilise pas de trackers à la baisse (avec ou sans levier) parce que les périodes de baisse ne représentent qu’une faible proportion en durée sur le long terme par rapport aux périodes de hausses ( voir par exple graphe sp500 article précédent : https://pea-rentier.fr/placer-son-argent-sur-un-pea/).
      La période que j’utilise (mois) n’est pas adaptée à ce type de support (BX4 par exemple). Sur le long terme, les gains encaissés lors des grosses périodes de baisse (2000, 2008…) sont compensés par les pertes générées lors des courtes périodes de correction qui arrivent très régulièrement (sans compromettre la tendance haussière).
      L’autre raison est que les périodes de baisses sont plus violentes que les périodes de hausses : Elles induisent beaucoup de volatilité, ce qui va à l’encontre du confort de l’investisseur (source de stress).
      Autant de raisons qui font que j’ai fait le choix de ne pas jouer la baisse! Même si ça peut être tentant je te l’accorde.
      à Bientôt
      Laurent

  4. Merci de ta réponse 👍. Il est vrai que les phases de baisse sont violentes, et donc difficile de sortir assez rapidement en UT mensuelle sans te prendre le retour de bâton haussier… A voir si l’utilisation d’un indicateur borné peu permettre de tenter de trouver un compromis… A savoir accepter de ne pas prendre toute la baisse et se prémunir d’une hausse violente. Je vais solliciter le screener de PRT 😁

  5. Bonjour Laurent.
    Juste une petite remarque : sur ton tableau toutes les valeurs pour 2001 et 2002 sont à 0%.
    Comment ça se fait ?

    1. Bonjour Robert,
      ce sont les périodes durant lesquelles le portefeuille est 100% cash.
      Le cash fait aussi partie des positions, dans ma stratégie en tout cas.

    1. Bonjour Jacques,
      Oui j’ai testé! Les résultats sont corrects mais il y a beaucoup plus d’arbitrages, plus de frais aussi donc. Cette UT demande également beaucoup plus de suivi, ce qui n’était pas le but recherché au départ (bon compromis entre temps passé et rentabilité).

  6. Merci pour ce site très intéressant et pédagogique. Comment effectuez vous le rebalancing mensuel ? Est ce que vous redivisez votre portefeuille sur les titres qui restent en portefeuille et qui ne sont pas concernés par l’arbitrage ?

    1. Bonjour Jean,
      merci pour votre commentaire. En fait non, pas de rebalancing entre les valeurs déjà présentes et les nouvelles sinon ça devient trop compliqué, l’inverse de ce qui est recherché. Au final cela génère plus de frais et ne change pas grand chose. Mais c’est possible.

  7. Bonjour et merci pour toutes ces informations.
    Avez vous testé votre stratégie sur les décennies antérieures pour voir ce que cela donne ? Je vous remercie

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Oui je l’ai fait même si ça n’est pas affiché sur le blog. On retrouve à peu près le même comportement et la même évolution
      au niveau du portefeuille à savoir : des phases de croissance lorsque les tendances sont bien en place, des phases de plat lorsque les marchés sont indécis ou lorsqu’il y a beaucoup de volatilité et des phases de baisse modérée. Il faut donc être patient lors des phases de plat ou de légère baisse et ne pas céder à la tentation de vendre lors des phases de hausse, ce sont les principales difficultés dans l’application de cette stratégie. On a l’impression de ne pas faire grand chose au final, mais si on fait plus, c’est contre productif!
      à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 + 18 =