La stratégie parfaite en bourse

La quête du graal ou de la stratégie parfaite en bourse est une des principales causes de contre-performance pour de nombreux investisseurs. Chercher à s’améliorer pour progresser est une bonne chose. Changer de stratégie régulièrement en espérant trouver mieux est contre productif.

Faut-il absolument être à la recherche de la stratégie parfaite en bourse ? l’avez-vous déjà trouvée sans le savoir ? 

Quelques éléments de réponse dans cet article

Bonne lecture !

La stratégie parfaite qui vous permet de gagner tout le temps en bourse n’existe pas

Qui n’a pas rêvé de trouver la stratégie parfaite qui permet, en combinant l’indicateur X avec l’indicateur Y et parfois l’indicateur Z d’avoir raison à tous les coups et de gagner en bourse par tous les temps ?

Si vous faites partie des très nombreux investisseurs à la quête de la stratégie parfaite, qui permet de gagner tout le temps en bourse, vous êtes probablement en train de perdre votre temps.

Deux raisons à cela :

Les conditions de marché évoluent en permanence. Si votre système n’est pas capable de suivre ces évolutions, c’est foutu.

L’autre raison est que vous évoluez aussi, en permanence ! Vos besoins évoluent, vos objectifs également. Cela peut expliquer que lors de périodes de vache maigre vous ayez envie de changer de stratégie. le but étant de trouver une stratégie qui pourrait mieux fonctionner, selon vous.

Les étapes d’apprentissage des investisseurs en bourse :

Passer du temps à rechercher une stratégie qui vous correspond, parce que vous avez beaucoup ou peu de temps à consacrer à la bourse, ou encore parce que votre tolérance au risque est forte ou faible… est tout à fait normal.

Ceci dit, une fois que ce travail a été fait et que semblez avoir déniché quelque chose qui fonctionne pour vous, j’insiste sur le « pour vous », il faut passer à l’étape suivante.

On pourrait schématiser ou caricaturer les étapes de l’apprentissage de l’investissement en bourse comme suit :

1- Initiation :

formations, première quête du graal, recherche d’information sur les forums, demandes de conseils…

2- Premiers pas en bourse :

il arrive que cette étape arrive avant l’étape n°1 🙂

On essaie quelque chose, ça marche bien, mais…ça paraît trop simple, on doit pouvoir faire mieux, donc nouvelle quête du graal.

3- Nouveau cycle de formation :

vous venez de découvrir un nouveau site qui vous promet des gains faramineux en quelques mois, à condition bien sûr d’acheter la formation et l’indicateur miracle qui va avec.

4- Les premiers résultats sont là.

Vous pensez avoir bien fait de vous payer cette énième formation et pensez rentabiliser rapidement. Une correction de marché arrive…Mince ! C’était pas prévu ! Je fais quoi ? Panique à bord…retour à la case 3.

5- Confirmation :

Après avoir passé un certain temps sur les étapes 3 et 4, vous arrivez enfin à appliquer votre méthode d’investissement, tout fonctionne. Mais…après une ou deux années de moins bien, vous êtes encore tenté de basculer sur une autre stratégie qui a mieux fonctionné l’an dernier ! Vous êtes sur le fil du rasoir : soit vous retournez à l’étape3… soit vous basculez en 6.

6- Mode routine :

Vous êtes enfin arrivé à franchir le cap 5. Peu importe la presse, les forums, les nouveaux indicateurs miracles, les passages difficiles…vous déroulez et arrivez à gagner régulièrement sur le long terme en étant patient.

Bravo, vous faites partie des 20 % d’investisseurs en bourse qui parviennent à survivre !

Les 80 % restants sont restés coincé au stade 3 ou 4, pour le plus grand bonheur des vendeurs de formation !

Faut-il faire compliqué pour gagner en bourse ?

 

les stratégies d'investissement en bourse les plus complexes ne sont pas forcément les plus efficaces.

 

 

Bien sûr que non. Ce qui ne veut absolument pas dire qu’il est facile de gagner en bourse ! Par exemple, la stratégie la plus basique qui consiste à acheter un indice sectoriel (via un ETF par exemple) en conservant sur le très long terme n’est pas forcément simple à tenir ! Si en plus de cela vous prévoyez de verser tous les mois une certaine somme y compris lors des baisses (principe méthode DCA), ça se complique encore plus.

Quand je dis ça se complique, j’entends mentalement. La méthode est simple, mais elle n’est pas facile à tenir quand les marchés tournent au rouge.

Faire simple est déjà compliqué, alors pourquoi se compliquer encore plus la vie en utilisant une méthode complexe donc difficile à appliquer ! Par exemple : prendre ses décisions à partir de 15 indicateurs tous plus contradictoires les uns que les autres.

Se compliquer la vie c’est donc s’assurer de se perdre et de ne pas tenir sur le long terme. En résumé, retour à la case 3 assuré.

Pourquoi la réussite ne dépend presque que de vous

Vous l’avez compris, la réussite ne dépend que de vous. Inutile d’accuser la stratégie, le marché, la malchance ou votre entourage ! C’est votre mental qui fait toute la différence. Votre mental conditionne à la fois votre capacité à tenir votre stratégie dans le temps, votre capacité à ne pas vous disperser et rester discipliné tout en restant patient.

Vous avez très certainement eu, lors de votre expérience d’investisseur, des expériences très positives. Pourquoi ne pas chercher à les reproduire plutôt que de vouloir absolument repartir sur autre chose au risque de tourner en rond ?

Notez ce qui fonctionne pour vous, mais aussi ce qui ne fonctionne pas, et concentrez vous uniquement sur ce qui fonctionne.

Faire simple : tout commence par des signaux clairs 

Comme évoqué un peu plus haut, il est impératif que votre stratégie produise des signaux clairs, qui ne laissent pas la moindre place au doute.

Si vous en être arrivé là, et que vous êtes capable de savoir quoi faire, quelles que soient les conditions de marché, c’est presque gagné. S’il y a encore du doute, c’est foutu. Il faut travailler la stratégie.

Mais comme rien n’est simple, des signaux clairs ne débouchent pas forcément sur une bonne prise de décision !

Malheureusement, ou heureusement, c’est là que se fait toute la différence. Car vous aurez beau avoir trouvé LA stratégie qui vous convient, si vous n’êtes pas capable de l’appliquer…retour à la case 3 !. Mais un retour à la case 3 ne résout pas le problème, car il sera synonyme d’un nouveau changement de stratégie…etc

Conclusion

Tous les investisseurs en bourse, ou presque, sont un jour passé par là : Trouver l’indicateur miracle ou la stratégie miracle qui permet de gagner de l’argent en bourse par tous les temps. En d’autres termes,  la recherche du graal ou de la stratégie parfaite en bourse.

Investir en bourse nécessite un minimum de connaissance et de technique mais surtout des capacités mentales à toute épreuve. Vouloir tout connaître ou tout comprendre en espérant que le marché réagira de manière rationnelle et surtout comme nous l’avons anticipé n’est pas la solution.

Pour preuve, les meilleurs analystes des marchés ne font pas forcément de bons investisseurs.

Adopter des processus simples, statistiquement viables sur le long terme, basés à la fois sur du bon sens et des prises de risque raisonnables permettent d’accéder à l’étape 6.

Mais ce passage à l’étape ultime est conditionné à 80 % par vos capacités mentales, ou mindset. Rien n’est jamais gagné !

Au final, vous êtes le seul responsable de votre réussite ou de votre perte lorsque vous investissez en bourse. De là à dire dire que le graal est en vous…

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous voulez tester la stratégie Mensuelle ? Inscrivez-vous !

A bientôt

Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 13 =