S’améliorer en bourse en prenant en compte la loi de Pareto

Avez-vous déjà entendu parler de la loi de Pareto ? Ou encore du principe des 80-20 ?. Vous l’utilisez certainement dans votre vie tous les jours sans forcément vous en rendre compte. Quel rapport avec la bourse ?. Comment utiliser ce principe de Pareto pour s’améliorer en bourse ?. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Bonne lecture !

 

Le principe de la loi de Pareto 

Vilfredo Pareto est à l’origine de cette loi. Cet économiste Italien a mis en évidence à la fin du XIXe siècle à travers des études réalisées sur plusieurs pays que en moyenne 20 % de la populations détenait 80 % des richesses. Au XXe siècle, Joseph Juran, un ingénieur, développe le « principe de Pareto ». Il montre que 20 % des causes produisent souvent 80 % des résultats.

Ces principes, nous allons le voir s’appliquent à des faits présents dans notre vie de tous les jours ainsi qu’à des domaines biens spécifiques.

 

Quelques exemples

Saviez-vous que 80 % du temps vous portiez 20 % des vêtements rangés dans votre armoire ?. Que 80 % du trafic routier se fait sur 20 % des routes, ce qui laisse finalement pas mal de choix pour éviter les bouchons !

Dans le domaine des ventes, 20 % des clients ou des produits génèrent en moyenne 80 % des ventes, ou encore 80 % des appels que vous passez sont concentrés sur 20 % de votre répertoire de contacts. Un dernier exemple, dans le domaine du travail : une bonne gestion des priorités peut vous permettre d’accomplir 80 % du travail en 20 % du temps.

Vous l’aurez compris, l’objectif dans l’application de ce principe est de réussir au mieux avec le moins d’effort possible.

 

…et quelques contre exemples 

L’erreur à ne pas commettre est de se dire qu’avec seulement 20 % d’effort on pourrait systématiquement atteindre 80 % du rendement que l’on obtiendrait habituellement. Si vous ne répondez qu’à 2 mails sur 10 dans le cadre de votre travail , il est peu probable que votre efficacité soit au top !. Cela pourrait même avoir de graves conséquences. Même chose dans le domaine sportif, il est peu probable qu’un n’effectuant qu’un entrainement sur 5 vous ayez le même niveau que vos coéquipiers qui assistent à tous les entraînements si vous jouez au football par exemple.

 

Quel rapport avec la bourse ?

Figurez-vous que le principe de Pareto est aussi applicable en bourse!. Si vous vous amusez à noter toutes les transactions effectuées au cours d’une année par exemple sur votre compte en bourse, vous devriez vous rendre compte que :

– seulement 20 % des trades passés sont responsables de 80 % de votre performance

– 20 % des trades perdants sont responsables de 80 % de vos pertes

– 20 % des trades gagnants sont responsables de 80 % de vos gains.

 

Illustration avec la stratégie Mensuelle du blog 

La stratégie Mensuelle qui fait l’objet de ce blog n’échappe pas au principe de Pareto !

En guise d’illustration, vous trouverez ci-dessous la répartition des performances mensuelles du portefeuille du blog au fil des 24 années de recul :

Illustration de la loi de pareto à travers la stratégie PEA rentier. On voit qu'environ 20% de trades contribuent largement à la performance globale du portefeuille.
Graphe dispersion performance mensuelle de la stratégie PEA rentier

La performance de chaque mois a été ici répertoriée. On voit qu’une grande majorité des mois (80 % environ) est comprise dans le rectangle noir (de +10 % à -10%). Les 20 % restants, les mois les plus importants finalement, sont représentés par les points situés en dehors de ce rectangle. Ces mois-là ne doivent donc pas être manqués (surtout ceux qui sont au dessus du rectangle!) sous peine de passer à coté d’une partie de la performance. Quelle que soit la stratégie utilisée, vous devriez avoir une distribution de ce type. Une grande majorité de positions qui se neutralisent, et quelques positions qui constituent la performance du portefeuille, ou la contre performance s’il y a trop de points en zone basse.

 

Comment prendre en compte ce principe de Pareto pour s’améliorer en bourse ?

En étant plus sélectif :

Tout simplement en faisant le tri dans les choix conditionnant vos prises de positions. Ne pas sauter sur tout ce qui bouge, afin d’éliminer les trades inutiles, les trades de l’ennui …etc. Si vous êtes consciencieux et rigoureux dans votre approche, en vous consacrant aux opportunités qui sont le plus en adéquation avec votre stratégie, vous obtiendrez moins de déchets. Vous pourrez ainsi atteindre ce ratio de 80-20 en vous limitant par exemple à 20 trades sur l’année plutôt que 50.

En étant persévérant :

Si on part du principe que 80 % de vos trades n’apportent pas grand-chose en terme de performance. Cela veut dire que 80 % du temps il ne va pas se passer grand-chose sur votre compte en bourse. Votre portefeuille comporte un grand nombre de petits gains, compensés par des petites pertes.

Si vous êtes conscient de cela, vous serez suffisamment patients et attentifs pour profiter des 20 % de trades à ne pas louper, afin de générer votre performance annuelle.

Vous  touchez ici du doigt la difficulté du trading sur des unités de temps courtes (daytrading par exemple). Plus de trades, plus de déchet aussi, forcément. C’est donc un mental soumis à rude épreuve dans le cas de longues séries de trades neutres ou perdants.

 

Conclusion 

La loi de Pareto ou principe des 80-20 peut être appliquée dans la vie de tous les jours. Elle se vérifie par exemple dans le cadre du travail, mais également dans le domaine de l’investissement en bourse. Si vous en êtes conscients, et que vous vous attachez à faire un suivi de vos positions vous comprendrez pourquoi votre portefeuille performe ou sous-performe. De fait, vous éliminerez les comportements parasites voire destructeurs en vous recentrant sur l’essentiel.

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous voulez tester la stratégie Mensuelle ? Inscrivez-vous !

A bientôt

Laurent

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 16 =